Attention: you are now visiting the former Blue Heaven Loft website. This website is not active anymore.
Please click here to visit the Blue Heaven Loft 2nd generation website of LINDA VANLINT.
Opgelet: u bezoekt nu de voormalige Blue Heaven Loft-website. Deze website is niet meer actief.
Klik hier om de vernieuwde Blue Heaven Loft 2de generatie website van LINDA VANLINT.
Avertissement: Vous visitez maintenant l'ancien site de Blue Heaven Loft. Ce site n'est plus actif.
Cliquez ici pour ouvrir le nouveau site Blue Heaven Loft 2ième génération site web de LINDA VANLINT.
 
 
 
 
 
 
     
     
 

 


 

 

 

in het Nederlands

en français in English in Deutsch in Chinese
 

« retourner au weblog
 

traduit du néerlandais par LCB
 
 “Il n’y a de pire aveugle, que celui qui ne veut pas voir.”
message posté le jeudi 13 juin 2013

“BLUE HEAVEN LOFT” : Nous savons que les pigeons ne sont pas des machines et qu’ils ont besoin de kilomètres dans les concours et de rythme. Ils doivent se forcer une fois et ils doivent dépasser la limite de la douleur pour être capable de franchir les futurs obstacles.  Nous avons constaté tout cela le dernier weekend. Le concours national de Châteauroux (512km.), nous a fait penser à ça. Nous n’avons pas mal joué avec +- 53% de prix mais nous commençons 10 minutes trop tard pour être classés dans le top 100 National.

Un must en préparation
pour un vol important.

Nous ne cherchons pas d’excuses mais nous sommes sûrs que nous avons fait une erreur. Nos pigeons étaient bien en les enlogeant mais ils étaient un peu trop lourds. Ce n’est pas difficile à expliquer parce que nous préférons les nourrir richement ce qui est nécessaire parce qu’ils s’entraînent 2 fois par jour minimum une heure. Les jours avant le concours national de Châteauroux, quelques entraînements obligatoires n’ont pas eu lieu à cause des conditions météorologiques aux moments où ils devaient sortir.  Nous l’avons expérimenté et c’est une grande erreur. Nous avons reçu quelques bouteilles de suppléments d’alimentation d’un laboratoire français dont nous devions donner 5ml par 3 litres d’eau ou par 3 kg de nourriture. Normalement quand nous utilisons quelque chose, nous préférons l’ajouter dans l’eau. Alors, nous l’avons testé dans l’eau mais nous avons remarqué qu’il y avait une couche de substance à la surface et pourtant nous avons laissé boire nos pigeons.  J’étais très étonné parce que tous les pigeons qui avaient bu, avaient des nez bruns. Je paniquais. J’ai jeté l’eau immédiatement et donné de l’eau fraiche mais entretemps, le malheur était fait. Des pigeons avec des nez bruns comme s’ils étaient infectés par le Coryza. Pas malin de notre part d’essayer quelque chose juste avant un concours national. Et à mon âge !  Maintenant, une semaine après ce Châteauroux, il y a toujours des pigeons qui font peine à voir. Bien sûr, on peut faire des erreurs mais on doit en retirer quelque chose. Et, nous avons appris…Maintenant, nous attendons le prochain weekend.
Et si ce n’était pas encore assez, nous avons eu notre premier « voleur en travers » de la saison après Châteauroux. Une femelle yearling qui s’était classée dans le top du résultat à Orléans, Bourges et Châteauroux. Quelques jours après le concours, elle ne voulait plus sortir. Et chaque fois que je remarque une telle chose, je pense : ”Ce n’est pas vrai !” Et oui, c’était vrai. Il parait que les entraînements autour du colombier ne sont pas suffisants et ne contrebalancent pas le rythme des concours et les kilomètres qu’ils doivent voler. Malgré les entraînements réguliers (presque tous les jours) même en hiver, il y a toujours ce problème. Peut-être, que les entraînements intensifs et les grands sauts entre les concours en sont la cause? Nous avons repris cette femelle et traitée avec DUPHAMOX et elle doit boire une solution de Magnésium et de Calcium pendant quelques jours. Ces comprimés sont toujours disponibles chez nous et ils sont très importants pour atténuer les problèmes de muscles et pour que le pigeon récupère plus vite. Quand les autres pigeons sont partis pendant le weekend, je la mets au colombier ainsi nous l’observons pour voir s’il y a une amélioration. Normalement, elle devrait aller être mieux, nous le savons par expérience.
Je ne sais pas se passe actuellement mais j’entends dire qu’il y a beaucoup de pigeons blessés dans plusieurs colombiers. C’est aussi le cas chez nous.
Un de nos meilleurs pigeons est rentré de Bourges avec la peau de la poitrine déchirée. Cela fait mal au cœur à ma femme et elle ne voulait rien d’autre qu’une intervention chirurgicale. Un vétérinaire est justement passé à la maison pour les vaccinations annuelles de nos chiens ; 3 Jack-Russel. Il a fait le travail parfaitement et dans peu de temps et ce pigeon pourra être replacé au colombier des voyageurs.

Pigeons entraînantes autour BLUE HEAVEN LOFT

Et maintenant, autre chose !  Poitiers National, organisé par la RFCB, était au programme du weekend, du 9 juin. Nous avons réfléchi longtemps avant de décider ce que nous allions faire. Poitiers est situé complètement à l’ouest. La province de Flandre Occidentale joue ce concours régulièrement mais maintenant c’est un national.  Pour la partie est de la Belgique, ce sera très difficile et ici, nous n’avons aucune chance de paraitre sur le résultat national. Avec un vent est nord est qu’on annonce de 3-4 Beaufort le samedi et le dimanche, nous n’enlogerons pas. Avec regret et à contrecoeur. Je me sens « antisportif » mais on doit faire des choix. Il y aura encore assez de concours nationaux pour les vieux et les yearlings pour briller. Cette fois, nous avons opté pour la sureté. Nous ne participerons même pas à Pithiviers (352 km.). Nous allons les entraîner nous même régulièrement à une distance convenable. Ce sera la préparation du prochain concours national :  Montluçon du 15 juin.  Ce concours (précédemment semi-national), est mieux situé pour nous. Nous l’avons déjà gagné quelques fois. Alors, nous enlogerons à nouveau, toute l’équipe.
Comme nous vous l’avions promis, voici le texte que nous avons lu pour vous dans un journal: “Un Hollandais a développé le premier Viagra pour les dames.” Un nouveau comprimé qui donne plus envie aux femmes. Entendrons-nous plus de bruit fait par les femmes dans la chambre à coucher ?  Il semble qu’un chercheur hollandais a développé ce premier comprimé pour rendre plus envie aux femmes.  Une primeur mondiale parce que depuis 15 ans, plusieurs hommes de sciences cherchent une variante féminine au Viagra. “Les femmes ne seront pas immédiatement passionnées par ce comprimé mais elles auront plus envie de sexe”, dit-on.  Depuis 15 ans, il y a le Viagra pour les hommes, lancé en 1998 et il y a eu des recherches, faites par des firmes de médicaments pour trouver un comprimé miraculeux pour améliorer la libido des femmes. Il y a ea le firme Pfizer, qui a développé le Viagra et qui cherche depuis des années pour un tel comprimé pour les femmes mais sans aucun résultat. Le comprimé Viagra pour les femmes est devenu un rêve pour les firmes pharmaceutiques. LES HORMONES : Maintenant, le chercheur hollandais, Adriaan Tuiten avec sa firme Emotional Brain, paraît avoir réussi à créer deux comprimés, qui donnent plus d’envie aux femmes. Plus de 800 femmes hollandaises et américaines ont testé les comprimés ‘Lybrido’ et ‘Lybridos’ avec de bons résultats. “L’envie de sexe et les orgasmes augmentent”, raconte Tuiten dans le journal ‘De Morgen’. Les expériences ont été publiées dans la revue scientifique ‘Journal of Sexual Medicine’ et le journal renommé ; ’The New York Times’ en parle avec 8 pages concernant ce sujet. ”Tuiten est le serviteur des relations monogames”, dit-on.
“Le comprimé Lybrido est fait pour les femmes qui n’ont pas envie de sexe parce que leur cerveau est insensible” Tuiten explique. “L’autre comprimé, Lybridos, aide les femmes qui ont développé un système d’arrêt à cause de mauvaises expériences avec des hommes.” Ces deux comprimés influencent surtout le cerveau. Au contraire du Viagra, qui a une influence sur l’érection. “Des recherches montrent que les femmes avec des problèmes sexuels, ont souvent des problèmes d’hormones”. Tuiten continue. ”Elles sont en manque de l’hormone dopamine et l’hormone relaxante, la serotine, elles en ont trop. Lybrido et Lybridos changent la contenance des deux matières chimiques et changent la dopamine dans le cerveau et les comprimés provoquent une bagarre de dopamine pendant +- 3 heures.” Suivant ‘The New York Times’’, il est déjà loin dans ses recherches. “En été, je veux présenter ces comprimés aux Américains à « Food and Drug Administration », l’agence qui contrôle les médicaments aux Etats Unis. Normalement, il suivront encore des tests et j’ai bon espoir de recevoir une autorisation pour ces comprimés”. L’homme de sciences espère que son comprimé sera lancé en 2016 sur le marché américain et européen. Sur ordonance et probablement à un prix économique de 8 euro. RUPTURE : Le motif de Tuiten est un cœur brisé. Etant jeune, il a été « largué » par sa copine. “C’est la raison pour laquelle il voulait comprendre et étudier les émotions féminines”.  Il raconte que son chagrin a probablement conduit à une rupture scientifique. Il reste toujours la question de savoir si c’est grave quand une femme n’a pas envie de sexe? “Je ne veux certainement pas obliger quelqu’un à prendre un comprimé quand elle n’a pas envie de sexe”, Tuiten explique. ”Mais le médicament peut apporter une solution à plusieurs personnes.” Voilà, le texte que j’ai lu pour vous.  Et si on vous dit que 4 sur 10 ne sont pas contentes de leur vie sexuelle (suivant des sources récentes), on peut encore espérer. Qui vivra, verra !
Bonne journée et à la prochaine.

Votre serviteur

THE LOST SON


En BLUE HEAVEN LOFT les corbeaux veillent à ce que le faucon reste à l'écart. Regardez...

  envoyez votre réaction

« retourner au weblog

 


© 2004 Michel Vanlint
Michel Vanlint
Bogaerdenstraat 33 / 3440 Zoutleeuw
Tel: +32(0)475 75 79 58 / Fax : +32(0)11 69 66 78
Email : michel@vanlint.be
Nedstat Basic - Gratis web site statistieken
Eigen homepage website teller