Attention: you are now visiting the former Blue Heaven Loft website. This website is not active anymore.
Please click here to visit the Blue Heaven Loft 2nd generation website of LINDA VANLINT.
Opgelet: u bezoekt nu de voormalige Blue Heaven Loft-website. Deze website is niet meer actief.
Klik hier om de vernieuwde Blue Heaven Loft 2de generatie website van LINDA VANLINT.
Avertissement: Vous visitez maintenant l'ancien site de Blue Heaven Loft. Ce site n'est plus actif.
Cliquez ici pour ouvrir le nouveau site Blue Heaven Loft 2ième génération site web de LINDA VANLINT.
 
 
 
 
 
 
     
     
 

 


 

 

 

in het Nederlands

en français in English in Deutsch in Chinese
 

« retourner au weblog
 

traduit du néerlandais par LCB
 
 Regardez mais pas touchez !...
message posté le jeudi 4 avril 2013

Il fait chaud dehors et pas de vent. Le soleil est haut dans le ciel bleu et la il fait plus de 25°C. C’est vraiment le printemps ici. Les fleurs éclosent et les arbres et les arbrisseaux ont des feuilles vertes. Les papillons dansent partout, des signes que l’hiver est définitivement passé. Mais Taipei ne connait presque pas d’hiver, c’est rare que la température soit en-dessous de 10°C ; une grande différence avec chez nous en Belgique.

美麗的台灣-日出、日落 !
Taiwan's early morning and sunset
TAIWAN, le paradis par excellence.
THE LOST SON a vécu ici pendant 20 ans.

 

En me promenant dans les rues et les avenues, je constate que beaucoup de choses ont changé depuis que nous avons quitté l’ile il y a 10 ans. On a construit énormément de buildings avec des appartements et des bureaux. Tout est devenu plus cher mais les salaires sont restés stables. Je me demande s’ils pourront encore les maintenir longtemps? Néanmoins, les restaurants sont toujours pleins. En tant qu’étranger, ce n’est pas facile à comprendre.
Quelques jours plus tard, profitant du beau temps un dimanche matin, j’ai respiré l’air humide et chaud. Les rues étaient vides parce que la circulation quotidienne était encore calme. Ici il fait clair plus tôt que chez nous (5h00) mais le soir tombe plus vite qu’en Belgique (18h00). Tout cela est à cause de la proximité de l’équateur. Hongkong et Singapoure sont encore plus proches et ils ont un climat tropical et chaud. Il est étouffant et parfois la température dépasse 30°C.

Même avec tous ces changements, le sexe faible sur cet ile paradisiaque est resté intact.  C’est probablement la nature qui est responsable de la beauté de ces femmes.  Vous êtes aveugle en tant qu’homme, si vous ne les admirez pas et ne jouissez pas de cette beauté.
A Taiwan, la colombophilie s’est plus localisée. Les deux fédérations (CRPA et THPA) ont moins de contrôle et de puissance. Mais concernant le jeu et les mises, il n’y a pas beaucoup de changements. Presque aucun club n’organise ses concours à partir de lieux de lâcher sur terre.  Presque tous, pas uniquement dans le nord, le sud et le centre mais aussi la côte est et ouest, organisent leurs concours avec lâcher en mer.  Une des raisons est que les pigeons qui volent en mer, ne peuvent plus être attrapés dans les vallées, ce qui pouvait truquer tout les concours. Maintenant, c’est la mer qui fait la sélection naturelle et pas le moindre. Tout cela est joué par de vrais joueurs qui veulent uniquement gagner beaucoup d’argent. Pour eux, l’élimination naturelle en volant en mer est très importante. Le weekend passé, dans le sud de Taiwan: au début plus de 8.000 pigeons ; après le troisième des cinq derniers concours, seulement 88 pigeons restaient en compétition et pas question d’arrêter et de partager tout l’argent. Le weekend suivant, les pigeons doivent à nouveau, voler et cela continue jusqu’au moment où il n’y a plus que 50 pigeons qui peuvent participer. Les joueurs arrivent pratiquement toujours à leur but : le partage des grosses mises entre peu de personnes, c’est-à-dire, quelques bienheureux. Pourtant, à Taiwan, on recherche toujours les pigeons belges et néerlandais, qui ont déjà montré leurs qualités et qui ont beaucoup d’expérience.

Visiteurs obtiennent des explications
en Blue Heaven Loft
Malgré le mauvais temps
les formations sont bien en cours
en Blue Heaven Loft

La tendance et le déroulement du scénario entre l’offre, l’acheteur, le payement et la livraison ont un peu changé. L’exportation de pigeons de l’Union Européenne n’était pas autorisée à Taiwan jusqu’il y a quelques mois. Maintenant, il y a un changement mais il existe un problème pour le vendeur belge qui est obligé de laisser ses pigeons en quarantaine à l’administration avant qu’ils ne puissent être exportés à Taiwan. Des pigeons pour Taiwan, doivent rester en quarantaine pendant 3 semaines en Belgique. Le gouvernement de Taiwan a peur d’importer des animaux malades dans son pays. On dit même que les autorités taiwanaises cherchent un endroit idéal pour isoler les pigeons belges, après la période de quarantaine en Belgique.  Les fonds sont déjà présents mais cela signifie qu’il y aura une période de 6 semaines entre l’achat et la livraison des pigeons et cela peut être une catastrophe pour les pigeons européens.  Ce n’est pas encore le cas mais comme vous le savez : pas de fumée sans feu.

19 mars 2013, retour à Beijing, la capitale de la Chine, situé sur le continent, où il y a d’autres traditions et un climat différent. Le temps et la température peuvent être comparés à nos températures en Belgique. 20 mars: Beijing sous le neige et en plus la pollution avec laquelle la capitale est régulièrement aux prises. Heureusement pour les habitants, que le soleil va peu à peu briller et suivant les statistiques, la pollution va diminuer.
Les “ONE LOFT” races en Chine vont toujours bien et l’Europe participe à ces confrontations annuelles même si on dit qu’il y a de la manipulation. Je connais des colombiers européens qui se classent normalement chez eux mais en Chine ce sont des vedettes. A cause de quoi ?  Une autre façon d’aborder, une autre préparation, l’isolation avec le monde extérieur, pas de contact avec d’autres pigeons? Qui peut le dire? On peut deviner mais ne pensez pas que nous savons tout ce qui se passe dans la tête de nos pigeons au moment du lâcher.
La colombophilie se développe très bien en Chine. Depuis plusieurs années déjà, les Chinois ont trouvé la route vers l’Europe. La chasse aux super pigeons est ouverte et on connait leurs exploits. L’offre et la demande n’est pas toujours équilibrée. Leur “ego” personnel est très important.

Le décès d’un ami :
Notre ami P.T. d’Allemagne, né 9-02-1936 est décédé… début de la semaine dernière (19-03-2013), il a perdu son combat contre une maladie inguérissable quand nous étions à des milliers de kilomètres de chez nous. Le destin a frappé et l’annonce a fait l’effet d’une bombe ; en même temps j’ai eu un peu peur pour l’avenir. L’annonce du décès de notre ami fut un coup dur et ça m’a fait quelque chose. Nous avions passé quelques années ensemble à Taiwan.  Mon ami Peter avait trouvé un peu de paradis sur terre. Nous deux avions les mêmes hobbys ; l’amour et la passion pour les pigeons et les femmes n’étaient jamais loin.  Nous avons parlé des heures et des heures de pigeons. Il n’avait pas peur d’investir pour acquérir des super pigeons et avec lui, j’ai visité plusieurs top-colonies en Belgique et souvent il achetait les pigeons que lui plaisaient. Nous avons rendu visite à Feu Jan Grondelaers, la famille Houben,  Norbert Norman,  Gerard Vanhee, Maurice Delbar, Oscar De Vriendt…et aussi à la famille Herbots, tous des gens qu’il aimait beaucoup. Il était réputé pour sa connaissance, sa persévérance  de la colombophilie.  Il était devenu un des meilleurs amateurs d’Allemagne. J’ai été le témoin de son mariage avec Jukie, une très belle femme de Taiwan. C’était l’amour éternel … . Dans une relation, on doit apprendre à vivre avec les choses qu’on a. Mes 20 années à Taiwan, ce qui s’est passé ;  plusieurs fois que j’ai été obligé d’exprimer mes sentiments en disant: “Je sais ce que je veux et vous ne pouvez pas me le donner et je ne peux pas vous donner ce que vous voulez.” C’était toujours la fin d’une relation… Mon ami Peter avait de tels raisonnements et des explications. Cela n’arrivera plus. Adieu mon ami. Je ne t’oublierais jamais.

Votre serviteur

THE LOST SON


  envoyez votre réaction

« retourner au weblog

 


© 2004 Michel Vanlint
Michel Vanlint
Bogaerdenstraat 33 / 3440 Zoutleeuw
Tel: +32(0)475 75 79 58 / Fax : +32(0)11 69 66 78
Email : michel@vanlint.be
Nedstat Basic - Gratis web site statistieken
Eigen homepage website teller